Non classé

Merci Eurêka

Après la prestation fiévreuse dernièrement à Lyon la Soie, j’étais inquiet quant à la façon dont Eurêka pourrait avoir digéré cette sortie. Autrement dit, le doute avait pris le contrôle sur le raisonnement.
L’engagement Rémois à 5 jours de ses cabrioles attelé s’avérait à hauts risques compte tenu de la conjugaison des questionnements. Dans quel état d’esprit abordera-t-il la course? Allait-il démarrer? Quid des tournants serrés à droite de l’hippodrome de Reims?
Ajoutons à ce contexte la surprise de découvrir que Geny, mon site référent depuis de nombreuses années, ne l’avait pas considéré dans sa colonne des favoris. La vexation du moment s’agrégeait au doute des derniers jours écoulés.

Au papier, c’était une première chance théorique, encore fallait-il transformer l’essai.
Le point positif s’appelait Emeline Desmigneux. Elle connaissait mon cheval pour l’avoir monté 3 fois ( 1 victoire, une 3 ème place et une disqualification).

20 H 10. Les chevaux tournent dans l’aire de départ. Mon niveau de stress était à son paroxysme.
C’est parti. Eurêka s’est élancé magnifiquement pour s’assurer rapidement de la deuxième place.Les quatre tournants ont été un véritable supplice tant la posture de sa tête était aimantée dans la direction inverse de la courbe à parcourir. Il était fortement ralenti dans ces portions de la piste. Emeline a fait preuve de patience et de dextérité. Elle faisait corps avec le cheval.


ARRIVEE REIMS LE 15 NOVEMBRE 20183 minutes et dix-sept secondes plus tard, Eurêka a fait l’étalage de toute sa classe pour l’emporter facilement sans puiser dans ses réserves.
Au-delà d’avoir remis l’église au milieu du village, il a rassuré un entourage qui n’a jamais douté de ses capacités et de son potentiel. Seulement, voilà, comme tout être doté de douance, Eurêka teste par son inconstance les capacités cardiaques de son environnement humain.
Une nouvelle fois, j’ai pleuré chaudement des larmes dont l’origine est certainement une combinaison inexplicable de sentiments complexes sédimentés au fil du temps dans mon subconscient. On ne devient propriétaire par hasard.
Cette soirée du 15 Novembre 2018 restera marquée dans ma mémoire. Quatrième victoire.
Merci Eurêka.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :