Non classé

Différence entre un pronostiqueur hippique et un expert turf

Je dois l’avouer mais j’ai mis un certain temps à établir clairement ce qui sépare le pronostiqueur hippique du sélectionneur ou de l’expert turf.
Commençons par les points communs. Ils partagent la même passion pour les courses hippiques et sont sans nulle doute des parieurs avisés. Ils connaissent parfaitement l’éco-système des courses hippiques et entretiennent des liens étroits avec les professionnels. Autrement dit, on pourrait les résumer en disant que ce sont des experts éclairés qui officient sur le même marché.
Voyons maintenant les points de différentiation qui les caractérisent. Le premier, sans doute pas le moindre, est qu’ils ne sont pas soumis au même cadre économique. Le pronostiqueur hippique est souvent soit un salarié ou un pigiste du journal comme par exemple Paris-turf, Paris courses, week-end, tiercé magazine ou le veinard qui l’emploie. Sa fonction première est d’offrir aux lecteurs un pronostic en plusieurs chevaux pour toutes les courses de la réunion dont il a la charge et d’établir une analyse détaillée pour le tiercé, quarté et quinté plus. Ce pronostic, le plus souvent, est composé de 8 chevaux classés par ordre en allant du meilleur, selon son analyse, au 8eme. On touche là du doigt la faiblesse du système. Quelque soit les pronostics donnés, qu’ils soient bons ou mauvais, le pronostiqueur hippique ne rend pas de compte direct à ses lecteurs. J’entends déjà l’argument qui consiste à dire qu’un pronostiqueur hippique est tout de même évalué à la fois par la rédaction de son journal et par ses lecteurs. En réalité, il n’y a pas de suivi statistique de leur travail, ils ne rendent pas de comptes précis à leurs lecteurs.

L'expert turf face à ses abonnés.

L’expert turf fonctionne pour sa part à l’inverse du pronostiqueur hippique. Son activité est financée intégralement par des abonnements turf qui sont remis en cause mensuellement. L’expert turf est en prise directe avec les turfistes et n’a pas de sécurité tel le funambule sur son fil. Le sélectionneur hippique ne traite pas toutes les courses d’un programme mais au contraire filtre au maximum pour obtenir un champ réduit de chevaux. Le but recherché est de trouver les bons paris du jour, les tuyaux turf et ainsi chercher à satisfaire ses clients. A la différence du pronostiqueur hippique, il rend des comptes tous les soirs par le biais d’un mail de suivi de la journée. Vous trouverez ci-dessous un exemple de mail que j’envoie tous les soirs à mes abonnés.

Bilan journée du 07 Avril 2019 ( rapports ZETURF) :
 
Synthèse journée : 😀
Petites pièces💰 :  La Capelle—-409 Balzac de Souvigné (3 euros gagnant et 5 euros placé) termine 3eme (1,70 euro) et 506 Danae d’Ela (1 euro gagnant et 3 euros placé) termine 2eme (1,60 euro).

                                    Rambouillet102 Gonna Fly ( 2 euros gagnant et 3 euros placé) termine 1er ( 7,20 euros et 2,10 euros) et 603 Elan Renard (1 euro gagnant et 2 euros placé) termine 13eme.

Soit un bénéfice de 14 euros.
 
Bilan au 07 Avril 2019📊 :
 
Total coups cumul placés : 8 sur 15 soit 53,33%.
Total coups cumul gagnants : 3 sur 12 soit 25,00%.
Total bénéfice de  21,30 euros.
Rapport moyen JSG : 6,45.
Rapport moyen JSP : 2,12.
Nombre de chevaux joués par jour en moyenne : 2,14.
Rendement : 122,90%.
Écart placé :1.
Écart gagnant : 1.
Écart  Maximum placé : 5.
Écart Maximum gagnant : 3
Mise jouée depuis le début du mois : 83 euros. 
Gains perçus depuis le début du mois : 104,30 euros.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :