Les techniques du turfiste professionnel pour gagner au turf

Cette rubrique sera alimentée mensuellement. Elle s’adresse à tous les turfistes avides de conseils pour améliorer leur façon de jouer afin de gagner de l’argent aux courses hippiques.

 

Le thème du jour :
La sélection des courses hippiques à jouer

 

Comment choisir les meilleures courses hippiques à jouer pour gagner de l’argent ?

 

courses hippiques à sélectionner

Cette question est fondamentale. Elle revient sans cesse dans mes formations hippiques pour gagner au turf. Le programme de courses est quotidiennement fourni de lots très homogènes qui peuvent conduire sans précaution à la noyade financière. Le turfiste avisé est donc celui qui est capable de trier le bon grain de l’ivraie.

Beaucoup d’imprécisions entourent la catégorisation des courses hippiques. Il est utile de rappeler que 80% des courses hippiques proposées aux parieurs sont alimentaires c’est-à-dire qu’elles permettent à l’écosystème de vivre.
Les 20% restantes concernent les courses d’élite où les bons chevaux vont se rencontrer. Dans une semaine type, le niveau général des courses hippiques jouables avance crescendo. Plus on se rapproche de la fin de la semaine et plus on a la possibilité de parier sur des courses de bon niveau.

Les courses sont catégorisées de groupe 1 à la lettre H sans oublier la lettre R pour les réclamers. L’offre moyenne de partants se situe dans les courses de E à G. Certains turfistes pensent qu’à chaque lettre correspond un niveau de chevaux. C’est totalement faux. Les frontières entre chaque catégorie sont poreuses. Ainsi, par exemple, le niveau entre une course G et une course F est sensiblement le même. Pour y voir clair, j’ai synthétisé les courses dans 4 ensembles:

 

  • Les groupes I,II et III.
  • Les courses A,B,C et D.
  • Les courses E,F,G et H.
  • Les courses à réclamer.

À l’intérieur de ces groupes, le niveau est relativement homogène.

Le programme des courses hippiques quotidiennes s’efforce de proposer aux parieurs un éventail de partants sur le critère âge. Ainsi par exemple, un programme type offre toujours à minima une course à la jeune génération, plusieurs courses de 4 à 5 ans et des courses de chevaux d’âge. Il y en a pour tous les goûts.
Toutes ces courses ne s’abordent pas de manière linéaire. Bien au contraire, les stratégies de jeu pour des chevaux de 4 ans et 5 ans ne seront pas les mêmes que pour des chevaux d’âge. Pour comprendre le pourquoi de ces différences d’approche, il suffit d’établir une comparaison avec notre développement. Avons-nous tous révélé notre potentiel à l’adolescence ?

 

Pour un cheval, cette période peut correspondre aux âges de 2 et 3 ans. En revanche, dès que nous avons atteint l’âge adulte, notre potentiel est en place. Pour un cheval de 6 et plus, c’est exactement pareil. Cela signifie que, dans l’analyse de la musique d’un cheval, on ne recherche pas les mêmes signaux pour un cheval de 4 ans que pour un cheval de 8 ans.

Vous trouverez ci-dessous les taux de disqualification par âges :

  • 3 ans : 23,46%.
  • 4 ans : 26,33%.
  • 5 ans : 22,90%.
  • 6 ans : 20,24%.
  • 7 ans : 18,18%.
  • 8 ans : 17,37%.
  • 9 ans : 16,34%.

 

Les conseils de l’expert turfiste :

 

Nicolas Renault - expert turfiste

Je conseille à tous les turfistes de se focaliser sur les chevaux âgés de 5 ans et 6 ans au trot. À ces âges, les chevaux sont matures et ils connaissent leur métier. Les disqualifications liées à la jeunesse ont en règle générale disparues. Le potentiel du cheval est en place, il peut dès lors totalement l’exprimer.

L’autre intérêt de cet âge est lié à la récurrence des courses. Agé de 5ans, le trotteur peut commencer à répéter les courses et à rentrer dans des cycles de performances plus lisibles. C’est un âge où les bons chevaux mis dans du coton par leurs entraîneurs explosent et rattrapent le temps perdu. Le turfiste peut prendre un abonnement turf pour gagner de l’argent aux courses sur ce profil de chevaux.

La précaution à prendre concerne le niveau de gains. Il faut éviter de jouer sur des courses de 5 ans de faible niveau comme par exemple les catégories n’ayant pas gagné 25000 euros.

Vous trouverez ci-dessous un exemple d’une course type à privilégier pour vos paris hippiques :

 

courses à privilégier

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *