Portrait de turfistes : Céline

Céline Loos de La Souris Bleue Informatique

Pourriez-vous vous présenter ?

Bonjour à toutes et à tous,

Je suis Céline Loos de La Souris Bleue Informatique.
Je tiens tout d’abord à remercier Nicolas de me donner l’opportunité de présenter mon activité, et ainsi de vous donner un petit aperçu de ce qu’il est possible de réaliser avec les logiciels Microsoft Excel et Microsoft Access.

Avec une licence et une maîtrise de Mathématiques Pures en poche et après un peu plus d’une dizaine d’années passées à former, essentiellement des publics d’entreprises, j’ai décidé de créer ma propre entreprise dans la région nantaise. La Souris Bleue voit donc le jour le 10 avril 2006.

Certifiée Master Microsoft et PCIE-ECDL (Passeport de Compétences Informatique Européen), passionnée par l’apprentissage d’Excel et d’Access, je partage au quotidien avec mes clients, de nombreux conseils, outils, astuces et techniques, pour les aider à accroître leurs compétences et leur efficacité et ainsi leur permettre de progresser dans leur carrière par le biais de formations.

Quelle est l’histoire de la création de la Souris Bleue ?

Lorsque j’ai créé la Souris Bleue en avril 2006, je travaillais en tant qu’indépendante pour différents centres de formation depuis déjà plus de 10 ans.
À plusieurs reprises, mes auditeurs me poussaient à voler de mes propres ailes.
C’est ainsi qu’est née l’idée de créer ma propre entreprise.
Une fois la décision mûrement réfléchie et prise avec mon mari, il nous fallait trouver un nom.

Le nom de « La Souris Bleue » s’est imposée très rapidement pour 3 raisons :

  1. La Souris représente le matériel indispensable et incontournable utilisé pour se déplacer sur un écran d’ordinateur.
  2. Le Bleu est notre couleur favorite.
  3. Enfin, l’informatique étant un monde majoritairement masculin, j’ai souhaité apporter ma touche féminine au nom de mon entreprise.

L’alchimie était née.

Quelles prestations proposez-vous ?

Mon activité s’articule autour de deux axes, à savoir la formation auprès des entreprises et le développement d’applications sur mesure et « Haute-Couture ».
Je réalise des actions de formation sur tous les produits phares du Pack Office Pro de chez Microsoft, du débutant au programmeur. Il s’agit des logiciels tels qu’Excel, Word, Access, Powerpoint et Publisher.
L’un des défis majeurs de mon activité est de faire gagner du temps à mes clients. En effet, il y a souvent au moins 10 façons différentes de réaliser la même tâche et mon but est de trouver la méthode qui permettra d’accomplir la tâche le plus rapidement possible.

D’autre part, aujourd’hui, la gestion des données est devenue un enjeu majeur dans tous les domaines.
C’est pourquoi, je développe des outils pour permettre à mes clients de manager leurs données afin de prendre des décisions rapidement et surtout efficacement.

La Souris Bleue, c’est plus de 200 applications de qualité créées en France et à l’étranger, dans des secteurs d’activité très variés : ressources humaines, médical, sportif, industriel, agro-alimentaire, croisières, courses hippiques…
J’aide les entreprises à automatiser sur Excel et Access des processus manuels de calcul et de mise en forme longs, fastidieux et donc générateurs d’erreurs. Je leur permets ainsi de disposer d’une solution pérenne et fiable.

Enfin, le dernier volet de mon activité, c’est l’écriture d’ouvrages sur Excel, Access, Word et PowerPoint.
Ce que j’apprécie particulièrement dans ce métier (d’enseignement et de développement) et que je trouve très gratifiant, c’est lorsqu’un client lance un « wouah ! » à la fin d’une formation ou après la présentation d’une application créée sur mesure.

Après plus de 25 années d’expérience, je suis continuellement à la recherche de nouvelles techniques et astuces diverses pour améliorer mes propres compétences.
Chaque fois que je réalise une formation, une mission de conseil ou une application, je souhaite que ce soit une expérience unique, personnelle et sensationnelle pour mes clients.

Comment êtes-vous rentrée dans le monde du Turf ?

J’ai fait une première incursion dans le monde hippique il y a environ 25 ans. Ce sont de très bons amis, propriétaires de chevaux de galop, qui m’ont entrainée sur les hippodromes.
Ce fut de courte durée. Je n’ai pas réellement accroché.
Il y a environ deux ans, au fil de mes pérégrinations sur le web, j’ai découvert le monde des pronostics, stratégies et autres tactiques du turf. Cela m’a attirée. J’ai pu rencontrer des passionnés.

Puis l’année dernière, j’ai rencontré Nicolas par l’intermédiaire d’un ami commun et notre collaboration est née. Grâce à ses conseils avisés, j’ai progressé dans ma connaissance des chevaux et des paris hippiques.
Depuis, nous avons parcouru un petit bout de chemin ensemble et cela continue.
J’ai d’ailleurs collaboré à la création du logiciel Profinocap.

Qu’est-ce qui vous a plus ?

J’ai découvert cette activité sous un nouvel angle, plus mathématique.
Je me suis rendu compte que les mathématiques pouvaient avoir une part excessivement importante dans le choix des chevaux, même si une course ne repose pas que sur des numéros.

En effet, la part d’aléa est très présente dans une course hippique. Un éclair de tonnerre imprévu, une erreur du driver/jockey, un accrochage entre deux sulkys,… représentent des événements imprévisibles et non modélisables. C’est ce que l’on appelle le chaos !
Ma vision des courses a changé et j’ai cessé de penser que les paris hippiques étaient juste un « jeu de hasard ».

J’ai compris que faire le choix de tel ou tel cheval nécessite un réel travail d’investigation et une étude rigoureuse des principaux protagonistes (les chevaux, les entraîneurs et les drivers/jockeys) et de tout ce qui les entoure. Les connaissances hippiques sont donc primordiales.

Je me suis passionnée par le fait de pouvoir utiliser mes connaissances mathématiques conjuguées à mes connaissances informatiques, à modéliser certaines stratégies hippiques dans un classeur Excel ou dans base de données Access.

Que pouvez-vous apporter aux turfistes ?

Mes compétences informatiques alliées à la recherche constante des meilleures stratégies turfistes acquises au cours de ces deux dernières années me permettent de créer des outils innovants et de les proposer aux turfistes qui veulent gagner du temps.
Fini, les longues heures à faire le papier comme le disent les turfistes.

Rappelons qu’un des problèmes majeur de notre époque, c’est la quantité d’informations dont nous disposons. Nous avons tous accès à de très nombreuses statistiques sur les chevaux et leurs caractéristiques (déferrés ou pas, avec ou sans oeillères, avec ou sans bonnet…), sur le type de départ à l’Autostart ou Volté, sur les entraineurs, sur les drivers/jockeys, sur les hippodromes avec corde à droite ou à gauche, sur les pourcentages de réussites à la gagne et/ou à la place…
Finalement, tout le monde se noie dans cette masse d’informations au quotidien.

Concrètement, je peux vous aider à automatiser vos stratégies, à mettre en place des tableaux statistiques vous permettant de tester vos stratégies sur un échantillon de courses représentatif.

Aussi, si vous souhaitez :

  1. Récupérer les informations des courses, des partants, des enjeux, des cotes ;
  2. Répartir vos mises automatiquement ;
  3. Mettre en place des stratégies intelligentes et robustes ;
  4. Créer votre propre gestion financière, adaptée à vos mises et vos systèmes de jeux ;
  5. Gérer vos combinaisons multi, vos couplés…
  6. Créer des tableaux de bord interactifs de vos données ;
  7. Réaliser des bilans de vos propres permanences, même si, faut-il le rappeler, aucun bilan ne peut prédire l’avenir.

N’hésitez plus, La Souris Bleue est là pour développer vos propres outils.

Avez-vous un conseil à délivrer aux débutants dans le turf ?

Oui, et j’ai même plusieurs conseils à partager.

Voici quelques valeurs que j’ai apprises au cours des derniers mois :

  1. Être patient : si vous suivez une stratégie rentable dans le temps associée à une bonne gestion financière, n’abandonnez pas dès les premières pertes. Il faut également accepter de perdre. À contrario, il faut également éviter d’insister lorsque vous traversez une « série noire ». Faites une pause et vous reprenez dès que l’orage est passé.
  2. Avoir un objectif de gain certes et de perte afin de s’arrêter avant d’avoir épuisé son capital.
  3. Résister au frisson et à l’envie irrésistible de parier parce que l’instinct ne paye pas. Il est stupide de vouloir « se refaire » sous prétexte que tous les signaux sont au vert. N’oubliez pas les aléas !
  4. Avoir un mental fort, très fort. Il faut toujours rester lucide et c’est loin d’être facile quand on est pris dans la frénésie du jeu. C’est ce qu’on appelle avoir un bon « Mindset ». On doit formater son mental afin d’atteindre des objectifs précis. Et cela implique une discipline rigoureuse.

Pour conclure, parier aux courses hippiques est un jeu extrêmement difficile. Ce n’est pas le Père Noël tous les jours.
Jouer aux courses ressemble un peu aux montagnes russes : quand on est en haut, c’est le plaisir extrême, quand on est en bas, c’est la galère, et entre les deux, il y a la descente vertigineuse où tout semble s’effondrer, suivie de la remontée très lente, trop lente au goût de la majorité des parieurs.

Je terminerais sur une note d’humour en vous citant Coluche :
« Aucun cheval de course n’est capable de filer aussi vite que l’argent qu’on a misé sur lui ».

Pour recevoir un extrait de mon ebook « Le Top des Trucs et Astuces Excel », n’hésitez pas à vous connecter à l’adresse : https://www.lasourisbleue.net/trucs-et-astuces/

Top des trucs et astuces Excel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *