Portrait de turfistes : Florent

Pourrais-tu te présenter ?

Bonjour à tous, bonjour Nicolas,
Florent, 47 ans, marié et papa de 3 filles, je travaille dans la fonction publique territoriale (Police Municipale).

Pourrais-tu décrire ton parcours de turfiste ? À quel âge as-tu débuté ? Qui t’a initié ?

J’ai connu les courses par l’intermédiaire de mes grands parents maternels qui venaient du village voisin pour faire le marché du dimanche matin où j’habitais avec ma famille… J’avais à l’époque 15 – 16 ans et mes grands-parents passaient donc nous voir avant de faire leurs courses alimentaires et de valider leurs petits jeux au PMU, le seul du coin dans les années 80… Mes grands parents apportaient leurs 2 journaux hippiques, Week-end et Bilto , ils nous proposaient à mon frère et moi de jouer un petit tiercé puis plus tard à sa création, un petit 2 sur 4… Quelques fois on faisait le Quinté où chacun donnait son numéro après bien sûr avoir parcouru les pages hippiques. Je me rappelle bien de Bilto car à l’époque en fin de journal il y avait « la playmate », LOL ! Mais déjà je préférais Week-end qui me semblait bien plus complet même si on ne lisait que les « avis entraineur »…
je ne peux pas dire que j’étais accroc à cette époque , c’était plus un rendez-vous familial . On ne jouait que le dimanche et des petites sommes… Par contre je me rappelle bien de ma grand-mère qui nous racontait que sa voisine jouait beaucoup (nombreux jeux et grosses sommes), et apparemment elle gagnait gros !! Je me rappelle cette sensation en moi quand on écoutait notre grand-mère , j’avais un peu comme de la fascination quand elle nous racontait cela.

Autre anecdote qui me revient, je devais être plus jeune et cela s’est passé chez ma grand-mère 3 ou 4 fois, pour choisir les numéros, on les avait choisis avec un pendule !!!
Par la suite je suis parti à l’armée, puis au bout de mes 18 mois j’ai travaillé en intérim dans une grosse entreprise, c’était Kodak à l’époque, fermée depuis début 2000 maintenant…

C’est donc dans cette grande entreprise que j’ai mis le pied à l’étrier comme turfiste « régulier »! Je devais avoir 23-24 ans. C’était un soir ( je faisais les 3X8 ), j’empilais des lentilles à la main qui sortaient du tapis, un collègue me pose Paris Turf sur le tapis et me demande si cela m’intéresse de jouer avec lui… Je répond par l’affirmative, l’avertissant que je ne suis pas expert ! Il me répond, « tu lis et tu me donnes les chevaux que tu aimes bien »… Pas de chef la nuit, la machine n’ayant pas un gros débit, me voilà à étudier le quinté de trot avec la Bible dans le bruit assourdissant des machines automatisées autour de moi… 2 heures plus tard, revoilà le collègue : on fait des Quintés, des champs réduits, des Couplés ( Gagnant Placé), on avait misé au moins 200 francs chacun à l’époque, c’était le début !!
Le collègue s’était occupé de valider les jeux le lendemain dans le plus gros PMU de la ville… Résultats des courses : on a repris de l’argent mais nous étions déficitaires…Nous avons rejouer sur 3 ou 4 jours pour être perdants de notre mise initiale !!

Le copain m’a ensuite entrainé dans le PMU où l’on jouait aux courses par courses avec l’écran qui diffusait Equidia… Il m’a expliqué le « papier », dans les 3 disciplines… Il jouait très souvent, passait les après-midis au PMU et jouait beaucoup. Je me souviens d’un jour où je le rejoignais, il avait déjà perdu 300 francs, il lui restait alors 30 francs qu’il jouait sec gagnant, bingoo il s’était refait de 500, puis rejouait ….
Je l’ai vu jouer 1 fois 5000 francs secs gagnants sur 1 seul cheval ! Le cheval est arrivé 2ème !! Je me souviens lui avoir dit pourquoi t’as pas fait « moitié gagnant moitié placé »! S’il avait assuré la moitié à la place il aurait fait un bénef de plus de 2000 francs !! IL me répondit alors, “t’as vu la cote 15/1, si ça passe c’est tout bon !!” À l’époque où je le fréquentais, le copain en question s’était déjà essayé à jouer 2 fois 5000 francs secs !! avec un résultat perdant… !! Il n’avait pas retenu la leçon…!!
Avant que je ne fasse sa connaissance , le copain avait touché un énorme trio en jouant les dates de naissance de ses enfants, 130 000 francs environ !! Le soir même, il me raconte qu’il avait déjà dépensé 10 000 francs en arrosant cela avec les autres joueurs… Il s’était acheté une voiture …2 ans après, plus de voiture, plus de sous ….
IL faut dire que c’était un flambeur, il jouait aussi au casino, au loto, aux jeux à gratter… Mais là où il jouait le plus c’était aux courses. Je l’ai vu beaucoup joué et beaucoup perdre… Il faisait des bons coups au galop, tout de tête, ni crayon ni papier !! Je l’ai vu repartir le vendredi soir avec 10 000 francs et arrivé le lundi avec 200 francs. En plus d’être flambeur, c’était également un bringueur….

Pour ma part, je jouais à l’époque ce que je pouvais me permettre, je n’étais pas chargé de famille et j’étais en intérim… L’attitude du copain m’a vite fait comprendre que je ne pouvais suivre…
Je me rappelle d’un samedi matin en heures supplémentaires à l’usine, nous étions que tous les 2, je m’occupais de ses machines pendant qu’il était dans le bureau du chef au téléphone avec « Geny courses » numéro audiotel à 2 ou 3 francs la minute… il était resté plus d’ 1 heure au téléphone, il avait écumé toutes les rubriques de toutes les courses : « dernière minute « , coup de poker, coup de coeur »…

Combien de temps par semaine consacres-tu à ta passion de turfiste ?

Travaillant de nuit, je passe environ 3 heures par jour ( lecture , sites hippiques, étude du papier) voire plus si je suis en repos ou vacances…..La chaine Equidia est allumée…

Quelle est ta discipline préférée ? Pourquoi ?

Le trot, plus régulier, plus simple à assimiler quand on est novice. La charrette ça fait plus voiture de course….et le trot, il y en a toutes saisons. L’allure et musculature du trotteur.

As-tu des hippodromes de prédilection ?

Non, pas vraiment.

Quels sont les paris que tu préfères ?

Le jeu simple gagnant placé, le couplé. Je fais toujours un quinté car c’est souvent la course que j’étudie, cela m’arrive de jouer au tiercé , multi, trio…

Comment prépares-tu tes paris ?

Je joue par internet sur PMU.fr et ou ZEturf. Je fais mon papier sur Genycourses, je fais encore des recherches pour toucher au Saint Graal…

Quels sont les sites que tu utilises pour analyser tes paris et essayer de gagner au turf ?

Geny courses, quelques fois Parci Free.

Comment vois-tu l’évolution des courses hippiques ?

Je ne sais pas trop… pendant la crise Covid, beaucoup de joueurs ont demandé plus de reconnaissance de la part « du milieu », il y a eu de nouvelles élections, certains acteurs semblaient sincères avec des réformes dans leurs annonces « Equistratis »… Après le confinement, les enjeux ont été et semblent encore très corrects malgré les désillusions et la hausse des prélèvements prise dernièrement sur certains paris…

Quel est ton plus beau coup au turf ? Ton plus mauvais ?

Mon plus beau coup, un quarté régional dans le désordre à Vichy où j’étais présent sur l’hippodrome (700 francs).

Mon plus mauvais coup, je fais un couplé placé en 4 chevaux , les 4 sont à l’arrivée du multi 4 que je ne fais pas et qui payait bien plus, idem 3 chevaux en couplé placé , et ils constituent le trio que je ne fais pas , mais avec des si…

Il y a plus de mauvais coups que de bons, des fois pas un cheval à l’arrivée malgré des heures passées à étudier, là c’est démoralisant!

Pour finir, aurais-tu des conseils à fournir aux débutants pour gagner au turf ?

Ne pas s’éparpiller (comme moi), observer, prendre son temps, noter, persévérer.

Prendre conseil auprès de Nicolas et son site; avec Nicolas nous avons la chance d’avoir un joueur passionné qui a eu des hauts et des bas et qui joue la transparence.
Nicolas est devenu propriétaire, et cela lui a permis de comprendre les rouages de l’intérieur non sans avoir travaillé dur. Pour un novice, c’est une chance. Pour ma part je dois avouer que je dois encore me discipliner, car j’ai toujours de vieux mauvais réflexes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *