Dominique Savary (1955 – 2012)
et sa biographie à travers le livre “Gagnant” de Mayeul Claire

Ma rencontre avec le livre « Gagnant » a été pour moi une étape décisive dans mon ascension de turfiste professionnel. J’ai lu et relu ce livre des dizaines de fois avec le même plaisir et la même émotion à chaque fois. C’est à mes yeux le meilleur livre jamais écrit sur le jeu dans les courses hippiques. Je profite de l’occasion qui m’est donnée pour remercier Mayeul Caire d’avoir porté ce témoignage et également d’avoir rédigé une magnifique déclaration d’amitié à titre postume.
couverture du livre Gagnant ! de Mayeul Claire
Ce recueil m’a donné la force de continuer mes recherches car jusqu’alors, je n’avais pas réussi à débusquer un joueur professionnel dans le turf.

Pendant longtemps, j’ai pensé qu’ils étaient bien cachés pour des raisons évidentes d’anonymat. Mon raisonnement a évolué au fil de temps pour aboutir au fait que je pense qu’il y a, compte tenu de l’extrême difficulté du jeu, très peu de turfistes professionnels.

Dominique Savary a créé une véritable science du jeu et de l’analyse. C’était ce que l’on appelle dans les courses hippiques un matelassier c’est-à-dire un joueur qui place des fortes sommes sur des chevaux à faible côte.

C’est une des voies possibles pour être rentables. Ce n’est pas la mienne.

À travers son livre, on découvre surtout un amoureux passionné des chevaux. C’est bel et bien la conjugaison des deux éléments (cheval et jeu) qui a donné naissance à son parcours. Je suis intimement convaincu qu’il est impossible d’être un bon parieur hippique sans aimer les chevaux.
Aimer, à mes yeux, ce n’est pas simplement établir une relation émotionnelle avec l’animal mais c’est le comprendre en l’observant. À ce titre, le turf est un magnifique jeu d’observation et il récompense tous ceux qui font l’effort de s’y adonner.

Lire Gagnant, c’est incarner en tant que lecteur la vie d’un turfiste professionnel.

Dominique Savary décrit parfaitement :

  1. la première rencontre avec un hippodrome
  2. la découverte d’un nouveau monde
  3. et surtout les premières émotions avec les premiers paris gagnants.

La machine était en marche, plus rien ne sera plus comme avant.
Dès lors, on découvre au fil des pages sa montée en puissance, ses raisonnements, ses méthodes de jeu et ses gains hippiques.

Il lève également le voile sur les aspects négatifs engendrés par ce savoir-faire.
La jalousie l’obligeant à vivre dans le plus grand secret, la difficulté à réussir sa vie familiale compte tenu de la faible place disponible et enfin l’organisation financière liée à l’accumulation de fortes sommes d’argent.

Cette vie incandescente pendant des décennies a eu raison de sa santé.
Cohabiter avec le stress à haute dose érode l’organisme. Chaque victoire ou défaite laisse une trace indélébile dans le capital organique reçu à la naissance.
J’aurai adoré rencontrer Dominique Savary. J’aurai eu une multitude de questions à lui poser.
Je me considère toutefois chanceux d’avoir accédé à son témoignage littéraire. Je lui dois beaucoup.
Ce livre a été pour moi un catalyseur. J’espère que mon site, à son tour, fera au moins un émule.

 

Découvrez le livre “Gagnant” de Mayeul Caire